La Maison ERE 132 est inaugurée!

Le Créneau d’excellence ACCORD Écoconstruction et les Amis des Jardins de Métis sont fiers d’annoncer l’inauguration de la Maison ERE 132. La vitrine d’excellence en écoconstruction est désormais ouverte au grand public afin de promouvoir l’écoconstruction.

Le projet s’est échelonné sur une période de 4 ans et est le fruit du travail d’un consortium de 78 partenaires, incluant les gouvernements fédéral et provincial (Développement économique Canada, ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations) et une cinquantaine d’industriels provenant majoritairement du Bas-Saint-Laurent.

Parmi eux, six partenaires bâtisseurs Platine : les entreprises Premier Tech, Poitras Meubles et design, Lepage Millwork et Groupe Lebel, ainsi que le Mouvement Desjardins et le programme Novoclimat 2.0. Les promoteurs comptent également sur le soutien des cégeps de Rimouski et de Matane, du CDRIN, du SEREX, de la Fondation R. Howard Webster, de la Fondation RBC et de l’organisme Écohabitation. Divers organismes de la région, notamment la CRÉ du Bas-Saint-Laurent, le CLD de La Mitis, la MRC de La Mitis et la SADC de La Mitis ont soutenu le projet. L’Association touristique régionale de la Gaspésie et Tourisme Québec ont aussi contribué au financement du projet.

À titre de vitrine d’excellence, la Maison ERE 132 vise à faire connaître les avantages de l’industrie de la construction écologique pour l’économie régionale, pour l’environnement et pour la qualité de vie des occupants. Elle met en valeur des produits et des technologies écoresponsables issus du savoir et du savoir-faire des entreprises de la région. Elle se positionne comme le centre de référence régional dans le domaine de l’écoconstruction. Par ailleurs, un des objectifs est de faire rayonner la Maison ERE 132 sur les plans national et international, de manière à faire du Bas-Saint-Laurent un pôle d’excellence reconnu en écoconstruction et à stimuler l’exportation du savoir-faire régional.

Le groupe d’experts qui a conçu et mené à terme le projet de la Maison ERE 132 proviennent du Bas-Saint-Laurent et sont issus des domaines de l’architecture, du développement durable, de l’ingénierie et du design. Ces passionnés de la construction verte sont Marie-Hélène Nollet, des Architectes Goulet et Lebel; Marie-Élaine Banville, du Groupe Architecture MB; Pierre Etcheverry, du Groupe CONTACT; Mathieu Ouellet et Christian Gagnon, de la firme Tetra Tech; et Hélène Tremblay, du Groupe design Hélène Tremblay.

« La Maison ERE 132 est le fruit d’un projet de conception intégrée exemplaire. Le projet a été conçu et concrétisé par une équipe multidisciplinaire de la région avec l’appui structurant du Créneau Écoconstruction. C’est une réussite enviable sur le plan de la concertation régionale : l’équipe de concepteurs a travaillé en étroite collaboration, les partenaires ont tous pu inclure leurs produits et leurs services, l’organisme promoteur a enrichi l’offre touristique régionale et le Créneau Écoconstruction a joué son rôle de levier tout au long du parcours. Nous tenons aussi à souligner l’engouement des membres manufacturiers du Créneau et leur exceptionnelle mobilisation. Ils se sont appropriés le projet dans un esprit collaboratif et en ont fait une réussite », a mentionné Mme Sarah Landry, directrice du Créneau ACCORD Écoconstruction.

« Les choix que l’on fait en matière d’habitation et les comportements que l’on adopte à la maison sont responsables de la moitié de notre empreinte écologique. L’écoconstruction offre des options abordables pour réduire notre impact sur l’environnement et pour générer du développement durable. Les Amis des Jardins de Métis fondent leurs actions sur ces valeurs. Il nous est donc naturel d’offrir aux visiteurs des Jardins de Métis un lieu éducatif de diffusion et de découvertes sur l’écoconstruction. Mais c’est aussi un lieu de recherche appliquée et de transfert de connaissances, ainsi qu’un lieu d’échanges entre les citoyens, les étudiants, les industriels et les chercheurs », a observé M. Alexander Reford, directeur des Jardins de Métis.

Mentionnons que le Domaine Acer, économusée de l’érable, est commanditaire de l’inauguration de la Maison ERE 132.

Description technique

La Maison ERE 132 est une maison unifamiliale de 2 étages, sans sous-sol, de 1 867 pi² (173 m²) de surface totale de plancher chauffée. Elle est alimentée par la municipalité en eau potable, reliée au réseau de transport d’électricité et munie d’un système autonome de traitement des eaux usées. Elle respecte les normes environnementales les plus strictes et est candidate à la certification Platine de LEED©.

Matériaux
  • Locaux (rayon de 800 km); contenus recyclés; matériaux récupérés
  • Bois FSC; matériaux sans urée-formaldéhyde ajoutée; faibles émissions de COV
Équipements
  • Alimentation en eau potable par la municipalité
  • Desservie par le réseau de transport d’électricité; prête pour le solaire
  • Système autonome de traitement des eaux usées de type Écoflo
  • Système de chauffage de type plancher radiant hydronique avec fournaise électrique pour le rez-de-chaussée et plinthes électriques (dont deux radiantes) pour l’étage
  • Ventilateur récupérateur de chaleur (VRC Lifebreath 155Max/75 % d’efficacité)
  • Récupérateur de chaleur des eaux grises (PowerPipe® R3-60)
  • Équipements de plomberie standards avec robinetteries à faible débit d’eau
  • Appareils électroménagers approuvés Energy Star/éclairage 100 % DEL
  • Colonne de radon
  • Borne de recharge de type Smart Two pour véhicules électriques
Enveloppe
  • Revêtement extérieur en bois, fourrure de bois, pare-air, carton-fibre enduit Éco, double ossature : colombage 2x4 FSC, cellulose injectée, colombage 2x4 FSC; pare-vapeur, fourrure de bois ou contreventement, fourrure de bois double, gypse et lambris de bois à certains endroits
  • Toit : R-78,9/RSI 13,9 — 610 mm d’isolant de cellulose en vrac
  • Mur extérieur : R-47,7/RSI 8,4 — 285 mm de cellulose/Installation par injection à haute intensité
  • Mur fondation : R-21,0/RSI 3,7 — Isolant rigide polystyrène expansé 168 mm
  • Dalle au sol : R-22,2 / RSI 3,9 — Isolant rigide polystyrène expansé 168 mm
Toiture
  • Parement en aluminium — récupéré à 99 % — embossé plié fini ardoise sur le toit
Revêtement extérieur
  • Parement de bois d’épinette traitée avec une teinture opaque en clin rainuré jumelé
  • Parement d’ardoise et parement de bardeau de cèdre« pureau»
  • Galerie en pontage de mélèze strié avec un couronnement métallique
Revêtement intérieur
  • Lambris de bois de tremble blanchi ou de tremble torréfié — Plus de 50 % des murs
  • Plaques de plâtre à contenu recyclé (à l’étage) — Peinture écologique
  • Poutre et poteaux de bois lamellé-collé supportant poutrelles ajourées du plancher
  • Plancher de béton écologique (masse thermique) — cendre volante remplace 30 % du ciment Portland/Béton poli (fini diamant) avec sections à motif estampé et insertion de verre recyclé; revêtement de bois franc (érable); ardoise
  • Ameublement intégré pour cuisine et salles de bain : panneaux d’aggloméré sans formaldéhyde ajouté, panneaux de frêne (Rough Chic), érable lamellé collé (îlot), granit (comptoir)

À propos du Créneau Écoconstruction

Le Créneau Écoconstruction, mis sur pied à la fin de 2010 dans le cadre du programme ACCORD géré par le ministère de l’Économie de l’Innovation et des Exportations (MEIE), vise à regrouper les entreprises qui usinent, assemblent, créent et fabriquent des produits de construction écologiques. Cet engagement englobe la transformation du bois, mais aussi l’architecture, le génie civil et la mécanique du bâtiment. Les experts de ces domaines veulent maximiser l’utilisation du bois et des autres ressources écologiques disponibles dans la région pour la construction résidentielle de petites et moyennes surfaces. Le Créneau Écoconstruction veut devenir une référence nord-américaine dans le développement, la production et l’utilisation de produits à moindres impacts environnementaux destinés à la construction résidentielle. Le Créneau cherche à créer la synergie nécessaire entre tous les acteurs du secteur de l’habitat-construction au Bas-Saint-Laurent par le biais de projets structurants afin de soutenir l’éclosion d’une nouvelle génération de bâtisseurs.

À propos des Jardins de Métis

La terre d’asile de la Maison ERE 132 est un site touristique, une destination culturelle et un lieu historique qui accueille quelque 55 000 visiteurs par année. L’implantation de la Maison ERE 132 sur le site des Jardins de Métis s’inscrit dans une nouvelle phase de développement qui vise à élargir l’offre d’activités et à susciter l’intérêt d’une clientèle plus jeune, notamment par des alliances avec les milieux universitaire et collégial. Le potentiel stratégique des Jardins de Métis en regard de la mise en place et de l’opération de la vitrine d’excellence en écoconstruction s’exprime par l’expérience du site dans les domaines de la mise en valeur et de l’architecture. Sept bâtiments en bois y ont été érigés et primés depuis les dix dernières années (médaille du Gouverneur général en architecture en 2006 ou prix Coalition Bois Québec en 2010). De plus, la tenue du Festival international de jardins, qui, depuis l’an 2000, a attiré près d’un million de visiteurs, traduit une forte dimension créative sur le plan architectural qui sera consolidée par la Maison ERE 132.

pied_de_page_02.jpg