Pour une maison santé

Urée-formaldéhyde (formol)

formolLes armoires de cuisine et de salle de bain figurent généralement au palmarès des éléments nocifs. Leurs caissons sont fabriqués de matériaux qui contiennent de l'urée-formaldéhyde.

Mieux connu sous l’appellation de formol, l'urée-formaldéhyde est un gaz toxique contenu dans certains matériaux — colle, bois aggloméré, contreplaqué, panneaux de fibres (MDF), mélamine, etc. Ce gaz toxique peut rejeter les composés organiques volatils (COV) qu’il contient jusqu’à cinq ans après sa fabrication.

Ces COV se libèrent surtout lorsqu’ils sont exposés à un fort taux d’humidité et à une température élevée, des conditions souvent réunies dans la cuisine et la salle de bain.

  • Dangers
    Ils peuvent causer de l’irritation, de la nausée, des troubles respiratoires, des réactions allergiques ou de l’asthme. Ils sont considérés comme cancérogènes par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).
  • En chiffres
    À long terme, Santé Canada recommande de ne pas s’exposer à des seuils dépassant 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3). Mais les panneaux utilisés pour les caissons peuvent émettre des taux au-dessus de ces seuils, et ce, pendant des semaines, voire des mois. Une étude effectuée en 1999 par Santé Canada a démontré que différents panneaux d’aggloméré et de MDF émettent de hauts niveaux d'urée-formaldéhyde dans une pièce fermée : de 300 à 400 µg/m3 par heure au cours des premières semaines, puis de 80 à 240 µg/m3 par heure après 6 à 10 mois.
  • Que faire pour me protéger du formol?
    Il suffit de préférer des panneaux d’aggloméré, de contre-plaqué ou de bois massif ne contenant pas de COV. Les panneaux utilisés dans la maison ERE 132 sont en aggloméré sans urée-formaldéhyde ajouté. Les panneaux d’aggloméré utilisés dans la cuisine et la salle de bain ont permis d’éviter l’émanation d’urée-formaldéhyde. Une option intéressante : se procurer du mobilier usagé de plus de 5 ans.
pied_de_page_03.jpg